Forum Cultures, Traditions et Echanges sur la région de Tlemcen
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles d'ALGERIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
mohammed
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 349
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:06

Soins médicaux en Algérie


En moins de 20 ans, la sécurité sociale a dépensé quelque 10 milliards de dinars représentant les coûts des soins à l’étranger.

Grâce à un programme de substitution (2006 - 2009), les pouvoirs publics entendent diminuer ces coûts et résorber la liste d’attente des malades.

Le ministre de la Santé, Amar Tou, et le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, ont présenté, hier, le bilan des transferts pour soins de malades à l’étranger et le programme de santé à concrétiser pour la prise en charge localement de ces malades.

Les transferts pour des soins à l’étranger seront réduits de 30% en 2007, de 20% en 2008 pour être définitivement arrêtés en 2009, «sauf exception».

2009 est la date butoir que se sont fixée les deux ministères à travers ce programme. L’exposé présenté par le professeur Bougherbal, membre de la Commission nationale des transferts de malades à l’étranger (CNT), fait état de plusieurs lacunes constituant un manque à gagner quand ce ne sont pas des pertes sèches pour la sécurité sociale en raison des coûts élevés et des prolongations de séjour à l’étranger dont les incidences financières sont négativement supportées par l’assureur.

Des maladies, signale-t-il, qui peuvent être traitées en Algérie moyennant un investissement en matériel technique et en ressources humaines. Le professeur indiquera que les causes de mortalité ne sont plus les mêmes qu’il y a quelques années.

Les maladies cardio-vasculaires et les maladies chroniques sont les premières causes de décès dès lors qu’on assiste à un vieillissement de la population.

Un constat qui, selon lui, devrait donner à réfléchir sur la question des priorités en fonction des tranches d’âge des malades nécessitant des soins à l’extérieur du pays.

Le coût de la prise en charge, qui, a-t-il rappelé, était de 350 francs français/jour jusqu’à la fin des années 1960, a grimpé pour se situer actuellement entre 800 et 1.200 euros/jour. D’où la nécessité de ce programme. Selon le ministre du Travail, «le transfert à l’étranger sera une exception qui concernera certaines maladies qui n’ont pas de solution sur place».

Les critères déterminants seront, selon Tayeb Louh, le risque vital, la solution thérapeutique et l’absence de solution dans le pays. Autrement dit, on veut limiter drastiquement les transferts qui «n’apportent pas nécessairement les résultats espérés». Cependant, a précisé le ministre du Travail, l’urgence est donnée avant l’échéance 2009 aux enfants souffrant de maladies cardio-vasculaires.

1.000 enfants viennent chaque année s’ajouter au nombre de 3.500 malades souffrant de cardiopathie congénitale qui attendent leur tour pour des soins.

Une urgence, selon Louh qui a annoncé qu’une partie d’entre eux sera prise en charge par l’hôpital de Bou-Ismaïl, une autre sera prise en charge en les transférant à l’étranger, tandis qu’une troisième partie sera dirigée vers les cliniques privées nationales.

«La stratégie» préconisée dans le programme du ministère de la Santé et du ministère du Travail consiste à associer tous les intervenants de la santé, y compris le secteur privé.

La première nécessité est de doter les structures de santé de moyens matériels et humains. Au centre de ce programme, la formation des équipes médicales sera une condition contractuelle avec les hôpitaux étrangers. Le financement du programme semble être acquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabri
Membre VIP
Membre VIP


Masculin
Nombre de messages : 1963
Age : 45
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:15

si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mohammed
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 349
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:17

sabri a écrit:
si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien

surtout que les medecins Algeriens sont tres bons.mais la paie ne suit pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabri
Membre VIP
Membre VIP


Masculin
Nombre de messages : 1963
Age : 45
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:19

mohammed a écrit:
sabri a écrit:
si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien

surtout que les medecins Algeriens sont tres bons.mais la paie ne suit pas
meme bouteflika se soigne a l etranger ,alors les gens malades au bled ,que doivent ils penser mossakene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mohammed
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 349
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:20

sabri a écrit:
mohammed a écrit:
sabri a écrit:
si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien

surtout que les medecins Algeriens sont tres bons.mais la paie ne suit pas
meme bouteflika se soigne a l etranger ,alors les gens malades au bled ,que doivent ils penser mossakene
tu sais que la plupart des presidents ne se font pas soigner chez eux par meusure de securité peut etre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabri
Membre VIP
Membre VIP


Masculin
Nombre de messages : 1963
Age : 45
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 30 Mai - 10:22

mohammed a écrit:
sabri a écrit:
mohammed a écrit:
sabri a écrit:
si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien

surtout que les medecins Algeriens sont tres bons.mais la paie ne suit pas
meme bouteflika se soigne a l etranger ,alors les gens malades au bled ,que doivent ils penser mossakene
tu sais que la plupart des presidents ne se font pas soigner chez eux par meusure de securité peut etre
je sais ,c est domage ,bien mauvais exemple pour leur electeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meria
habitué
habitué


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 6 Juin - 11:00

mohammed a écrit:
sabri a écrit:
mohammed a écrit:
sabri a écrit:
si les meilleurs medecins ne partaient pas ca arrangerai peut etre le probleme ,car a mon avis c pas l argent qui manque ,au lieu d acheter des avions de chasse qui ne serviront jamais a rien

surtout que les medecins Algeriens sont tres bons.mais la paie ne suit pas
meme bouteflika se soigne a l etranger ,alors les gens malades au bled ,que doivent ils penser mossakene
tu sais que la plupart des presidents ne se font pas soigner chez eux par meusure de securité peut etre
La plupart des hommes politiques viennent se faire soigner en France car elle est considérée comme la plus compétente. en médecine maintenant je pense qu'il y a aussi des hopitaux spécialisés dans tel ou tel domaine et de renommée, surtout à paris !!!
Mais bon je crois que les choses peuvent s'arranger en Algérie car l'Etat à l'air d'investir dans la santé et les étudiants en médecine c'est pas ce qui manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Sam 24 Juin - 23:19

REMBOURSEMENT DE LA DETTE PAR ANTICIPATION

L’Algérie signe avec l’Espagne



L’Algérie accélère le remboursement par anticipation de sa dette extérieure. Après la France, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal et l’Italie, c’est au tour de l’Espagne. Jeudi, le ministre des Finances, Mourad Medelci, a signé à Madrid l’accord de remboursement par anticipation de la dette bilatérale avec l’Espagne, d’un montant de près de 700 millions de dollars. Le remboursement de cette dette interviendra à la date du 30 juin prochain. Un autre accord, signé par Medelci et le secrétaire d’Etat espagnol à l’Economie, M. Vegara, concerne la conversion d’une partie de la dette en investissements portant sur 30 millions de dollars. Selon cet accord, les échéances de cette dette, au lieu d’être remboursées, seront versées dans un fonds domicilié à Alger. Ce fonds va permettre à un comité algéro-espagnol de sélectionner et de financer un certain nombre de projets qui seront réalisés en Algérie.

Medelci a eu, le même jour à Madrid, des entretiens avec le vice-président du gouvernement espagnol, ministre de l’Economie et des Finances, M. Pedro Solbes, qui ont porté sur l’état de la coopération entre les deux pays aux plans bilatéral, régional et méditerranéen. Le développement du partenariat dans la sphère financière, au niveau des banques, assurances et sociétés de capital risque, a été également examiné lors de ces entretiens, tenus au siège du ministère de l’Economie et des Finances, à l’issue de la signature de trois accords financiers concernant le remboursement anticipé et la conversion de la dette de l’Algérie avec l’Espagne. Dans ce contexte, M. Medelci a souligné, dans une déclaration à l’APS, que son homologue espagnol s’est engagé lors de cette rencontre à oeuvrer au développement du partenariat financier. Le ministre espagnol de l’Economie et des Finances a, à cet égard, accepté une invitation à effectuer une visite à Alger à la tête d’une délégation du secteur financier, a ajouté Medelci. Il a observé qu’au moment où l’Algérie procède à la restructuration et la modernisation de son système financier, l’apport d’un partenaire tel que l’Espagne ne pourra être que bénéfique pour notre pays.

Hamid Guemache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 27 Juin - 1:28

Retard dans la mise en œuvre du programme présidentiel
Bouteflika accable les ministres et les walis

Le président Bouteflika n’est pas content du bilan chiffré qu’il a dressé hier devant les cadres de l’Etat, à l’occasion de la réunion gouvernement-walis tenue au Palais des nations (Club des pins), concernant l’exécution des programmes de développement.

Il s’est publiquement plaint de « ces retards énormes » et de « ces chiffres dangereux » lancés à l’emporte-pièce qui sont loin de la réalité d’après lui. Sa cible privilégiée ? Les ministres et les walis. « Tous les ministres ne travaillent pas de la même manière. Il y a ceux qui travaillent nuit et jour et d’autres qui se roulent les pouces. Le constat vaut aussi pour vous, les walis. Je le dis sincèrement, celui qui ne peut pas assumer ses responsabilités doit partir ou nous allons l’enlever ! » C’est en tout cas une posture d’un président visiblement inquiet du rythme de réalisation de son programme et soucieux de rattraper les retards qu’affichait hier Abdelaziz Bouteflika. Tout au long d’un discours fleuve de 2 heures 10 minutes agrémenté de digressions incisives, le président s’est employé à convaincre ses ministres et ses walis qu’ils doivent imprimer un rythme de croisière aux différents chantiers « pour qu’on soit dans les délais ». A trois années de la fin de son 2e mandat, Bouteflika a pris la mesure du fossé entre le discours triomphaliste de ses ministres et la réalité du terrain. Manifestement désillusionné, le président s’écrie à la face de ses interlocuteurs : « Les chiffres sont dangereux. Nous devons être honnêtes avec le peuple. C’est son argent et sa confiance que nous devons honorer. » Bouteflika, qui semble accorder plus de scrupules à ce que retiendront les Algériens après son départ, assène ceci : « Je ne veux pas qu’on dise un jour que la génération de novembre a trahi la confiance ! »

« Le peuple m’a gâté »

En prenant l’opinion publique à témoin, Bouteflika précise que les enveloppes allouées aux ministères dans le cadre du plan quinquennal sont « énormes ». Sans nommer les ministres incriminés dans l’accumulation des retards, les malfaçons et les surcoûts des ouvrages, le président a tout de même écorché implicitement celui des travaux publics et celui des transports qui ont la charge des plus gros projets et des plus gros budgets. « Je préfère qu’on me dise j’ai réalisé uniquement 100 km faute de temps que de réaliser plus, mais de mauvaise qualité ! » Le chef de l’Etat s’est plaint également des surcoûts découlant des retards et de la qualité des ouvrages réalisés. « Il faut que nous respections les délais, les coûts et la qualité de tous les projets comme convenu. » Le constat fait hier par le président de la République dénote que le pays est pratiquement en panne en pleine aisance financière. Son souci majeur est justement de corriger ce paradoxe. « Le président a dit tout haut ce que tout de monde pense tout bas », commente un ministre du gouvernement Belkhadem. Sachant que c’est lui qui va payer politiquement la note, Abdelaziz Bouteflika affirme être déterminé à rectifier les imperfections et les ratés de son programme pour ne pas trahir la confiance du peuple. « Ce peuple m’a gâté, il faut que je sois digne de sa confiance. » S’adressant aux walis et ministres, il lance : « Vos erreurs retombent sur nous ! » (comprendre sur lui), façon de suggérer qu’il est seul comptable devant le peuple. Il menace ce faisant ceux qui traînent la patte de se voir « virés » de leurs postes de responsabilité. Désormais, le chef de l’Etat est engagé dans une course contre la montre pour arriver à bon port en 2009. Son nouvel ordre de mission ? Un nouveau plan de développement complémentaire pour 2006. Doté d’une enveloppe de 150 milliards de dinars dégagée au titre de la loi de finances complémentaire pour 2006, ce programme est censé requinquer le bilan peu glorieux des trois dernières années pour l’exhiber en guise de trophée de guerre en 2009. La particularité de ce programme réside dans le fait qu’il sera élaboré sur la base des propositions des walis eux-mêmes, en collaboration avec les élus locaux. « Vous allez avoir de nouveaux dossiers que vous étudierez pendant 15 jours », lance Bouteflika aux walis, histoire de les impliquer personnellement dans le suivi de ces nouveaux projets de rattrapage qui concernent essentiellement les secteurs de l’habitat, le transport, l’emploi, l’assainissement et le désenclavement.

RENFORCEMENT Des PRÉROGATIVES DES WALIS

Le président déclare compter énormément sur l’abnégation des walis pour réussir son nouveau pari. Pour ce faire, il compte élargir leurs compétences en matière de gestion à travers le transfert des prérogatives des directions de wilaya à leur niveau. Ainsi, ce schéma de gestion contenu dans le nouveau code de wilaya qui sera « adopté sous peu » permettra au wali d’être l’ordonnateur principal et de déposer souverainement de l’argent affecté aux différents projets de développement sans passer par les méandres bureaucratiques des directions de wilaya. Aussi, Bouteflika promet aux walis de réviser le code des marchés publics de sorte à en alléger les procédures pour accélérer la cadence de lancement des projets. Abdelaziz Bouteflika n’a pas manqué de souligner que la « corruption et les passe-droits » gangrènent dangereusement l’administration. Dans le sillage du nouveau programme, le président révèle que 1500 cadres, entre ingénieurs et architectes, ont été affectés dans les daïras, les circonscriptions administratives et les communes et que 1000 autres le seront au titre de l’année 2006, avec une bonification pour les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux. Bouteflika a insisté tout particulièrement sur le volet de l’emploi de jeunes. « Je vous instruit de mener la bataille de l’emploi ! » Profondément déçu par le tableau de bord économique du pays, le président de la République ne perd pas pour autant espoir. « Nous sommes déterminés à rattraper notre stagnation économique et sociale », s’est-il engagé au terme de son allocution suivie studieusement dans un silence de cathédrale.

Hassan Moali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mar 27 Juin - 1:37

Retour sur le discours du Président

Les sorties de texte de Bouteflika



Il y a eu un discours officiel du Président devant les walis que l’on retrouve sur le site de la présidence mais il y a eu les «sorties» de textes qui n’y figurent pas. Pourtant, à l’inverse d’un discours officiel académique, les digressions sont très polémiques et se prêtent difficilement à l’explication.

Ceux qui se contentent de lire les textes officiels auront raté des bonifications ajoutées par le Président à un discours chiffré et annonciateur de hausses de salaires. Sans surprise, le président de la République a tancé des ministres et des walis en les incitant à ne pas mentir sur la réalité des choses. Cela n’est pas nouveau puisque le Président a déjà accompli ce genre d’exercice à l’égard de plusieurs ministres lors de visites d’inspection. La nouveauté est qu’au reproche d’incompétence dans la mise en oeuvre de son programme, le Président a ajouté une ferme incitation à ceux qui ne sont pas capables de quitter leurs fonctions ou bien d’être démis. Dans cette mise en cause, le Président semble prendre acte d’un bilan en demi-teinte ou du moins beaucoup moins rose que celui qu’on lui présente. Il y a également le sentiment que le temps presse et que les résultats tardent à venir, d’où cette solution qui consiste à «déconcentrer» les projets en donnant un pouvoir d’action financier et économique plus grand aux walis. L’objectif étant d’accélérer tous les chantiers pour atteindre les objectifs du quinquennat. L’idée est généreuse mais il reste à savoir si dans l’Algérie de 2006, les walis disposent des instruments qui leur permettent d’utiliser les fonds mis à disposition de manière rationnelle. Il ne faut pas oublier que depuis quelque temps, on ne cesse de faire le constat d’un désencadrement réel pour ne pas dire alarmant même au niveau central. Jusque-là cependant, on reste dans un domaine classique d’un Président soucieux des résultats de sa mandature.

Les digressions ont cependant pris un autre tour sur les registres de la nationalité et du nationalisme. C’est ce que retiendront sans doute le plus les auditeurs et téléspectateurs algériens. D’autant que la mise en cause des binationaux a été particulièrement rude, le Président leur déniant carrément le droit de conserver la nationalité algérienne concomitamment avec une nationalité étrangère. La digression a d’autant plus surpris que l’Algérie vient de réformer son code de la nationalité, par ordonnance, le 27 février, dans un sens qui reconnaît de droit la binationalité. C’était d’ailleurs une réforme qui avait été considérée comme progressiste et un signe d’ouverture du pays. En effet, l’ordonnance n° 05-01 du 27/02/2005, modifiant et complétant l’ordonnance n° 70-86 du 15/12/1970, portant code de la nationalité algérienne, dispose que tout enfant né de mère algérienne jouit de la nationalité algérienne, à la naissance, au même titre qu’un enfant né de père algérien. L’enfant algérien né de mère algérienne et de père étranger a le droit à la nationalité algérienne.

Le président de la République a-t-il été excédé par les chiffres donnés récemment sur le grand nombre d’Algériens qui ont demandé la nationalité française, ce qui expliquerait sa charge contre les binationaux ? On se perd un peu en conjectures. S’il agit de l’exercice de responsabilités gouvernementales, cela n’explique pas la charge un peu trop générale contre le binationaux. Car l’exercice des responsabilités relève d’un domaine spécifique qui est celui de l’habilitation et cela n’a pas grand rapport avec les individus qui ont deux passeports. Dans ce domaine, les clarifications s’imposent.

Mais si on met cette sortie contre les binationaux avec les autres «sorties de textes», c’est bien sous le registre de l’envolée nationaliste qu’ils peuvent être expliqués. Comme la contestation de la possibilité offerte, sous la présidence de Chadli Bendjedid, aux jeunes Algériens nés en France, d’accomplir au choix leur service militaire en Algérie ou en France. La solution négociée entre les deux Etats avait permis de résoudre des situations difficiles. Le président Bouteflika semble la considérer comme erronée d’un point de vue nationaliste. C’est d’ailleurs sur ce registre qu’il semble regretter que nos 5 Juillets soient mornes et se limitent à la Fatiha et à la gerbe de fleurs. Il a évoqué à ce propos les années 70 où l’on fêtait autrement la journée marquant l’indépendance. Le constat est sans doute juste mais il faudra aller plus loin pour expliquer une désaffection des jeunes Algériens à l’égard de leur histoire. Il faudra ouvrir un vrai débat et ne pas se limiter à des sorties de textes ponctuelles qui, disons-le, intriguent énormément les observateurs.

M.Saâdoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:19

Algérie-Maroc : la frontière passoire

La frontière entre l’Algérie et le Maroc est en passe devenir une passoire tant l’insuffisance des moyens de surveillance permet tout type de trafics dont celui des carburants encouragés en cela par la hausse de leurs prix au royaume voisin.
mardi 12 septembre 2006.

Algérie-Maroc : la frontière-passoire. (JPEG) Pour le premier semestre 2006, les douanes ont saisi plus de 220.000 litres de carburants, dont plus de 193.000 litres de gasoil et près de 27.000 litres d’essence. La valeur de cette marchandise est estimée à quelque 4,1 millions de dinars, au niveau de toutes les frontières du pays. Il faut dire que la hausse des prix des produits pétroliers, décrétée récemment par le gouvernement marocain, creuse davantage l’écart entre les prix avec ceux pratiqués en Algérie et donne un coup de fouet à une contrebande qui prospère aux frontières.

Cette saignée, rémunératrice pour les barons, (binationaux, dirions-nous), puise sa sève nourricière dans un produit subventionné par l’Etat, secteur juteux pour la mafia des barons qui agit en bivalence des deux côtés de la frontière. Il vient remplacer les innombrables produits que l’Etat subventionnait, comme le lait en poudre, ou d’autres encore, peu coûteux de ce côté-ci de la frontière, comme les cosmétiques, les médicaments, le cheptel. Pour mieux sécuriser la frontière entre l’Algérie et le Maroc, longue de plusieurs dizaines de kilomètres, et lutter plus efficacement contre la contrebande, le gouvernement prévoit de réaliser 25 postes de contrôle douaniers tout au long de la bande frontalière pour la seule wilaya de Tlemcen.

L’annonce a été faite en début septembre par le directeur général des Douanes, M.Abdelkader Bouderbala, en visite de travail et d’inspection dans cette wilaya. Le patron des Douanes algériennes, qui s’est déplacé à Aïn Témouchent et à Tlemcen 24 heures après l’entrée en vigueur de la décision de l’augmentation des prix du carburant au Maroc, a déclaré que la douane a décidé d’intensifier le contrôle sur le trafic du carburant en mettant en place des mécanismes modernes pour faire face aux techniques de plus en plus « sophistiquées » utilisées par les réseaux de trafiquants. Les 25 postes de contrôle, dont la réalisation et la réception sont prévues pour 2007, seront dotés de moyens technologiques modernes de communication et de transmission de renseignements rapides. Véritable passoire, la frontière ouest bat tous les records en matière de saisies en carburants mais aussi surtout en kif, psychotropes, et produits alimentaires.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après l’Expression
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:23

C'est déjà une passoire avec les hallabines, la plupart c'est drogue et alcool qu'ils ramènent au retour allah y sterr,j'espere qu'ils vont renforcés ca et changer les douaniers qui y sont déjà ils sont tellement corrompus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:32

J'ai mis ce sujet pour avoir votre avis là dessus! J'ai été confronté à ce trafic cet été et je trouve ça déplorable!Toutes les stations de la frontiére marocaine jusqu'à tlemcen sont prises d'assaut par les contrebandistes, ils campent méme devant ,nuit et jour, à attendre les camions qui viennent remplir les cuves!et dés que les cuves sont pleines, ils n'arrétent pas jusqu'à ce qu'il y en ai plus!
Les vacanciers ont eu beaucoup de mal à faire le plein mais pas seulement eux les gens qui vivent là bas aussi!
C'est vrai que certains je les comprends n'ont que ça pour vivre mais franchement ça devient désastreux pour notre région!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:38

Medromi a écrit:
C'est déjà une passoire avec les hallabines, la plupart c'est drogue et alcool qu'ils ramènent au retour allah y sterr,j'espere qu'ils vont renforcés ca et changer les douaniers qui y sont déjà ils sont tellement corrompus.
le temps que j'écrive tu avais déjà répondu :roll: je t'avais même pas vu!
Tu sais le plus désastreux c'est qu'ils disent qu'ils vont renforcés les contrôles alors qu'il y en a énormément juste à 10 m des stations! il y a des barrages partout! mais ils n'arrétent que ceux qui ont des réservoirs trafiqués c'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:39

Ca m'écoeure paskil n'ont aucun patriotisme et reflexion sur ce qu'ils font seulement une question d'argent alors qu'il y aurai tant de chose a faire pour le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:48

Medromi a écrit:
Ca m'écoeure paskil n'ont aucun patriotisme et reflexion sur ce qu'ils font seulement une question d'argent alors qu'il y aurai tant de chose a faire pour le pays.
Faut voir les maisons que certains contrebandiers construisent et tout le monde le sait qu'untel ou untel travaille ou fait travailler plusieurs personnes pour son compte! ils utilisent même des camions car ils contiennent plus!
Ce que je déplore c'est que c'est pas en échange de choses saines, ils ne raménent que des choses qui détruisent la vie des gens!
Pourtant la drogue est trés sévérement réprimée au bled!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:52

Tu vois la corruption des gens pourri le système, le douanier, le pompiste, les filcs sont ds la combine et tout va bien!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 15:59

Medromi a écrit:
Tu vois la corruption des gens pourri le système, le douanier, le pompiste, les filcs sont ds la combine et tout va bien!!!!!!
Entiérement d'accord; ils sont tous corrompus du simple pompiste jusqu'au représentant de la loi!
Et tant que ça, ça ne change pas, le trafic continueras!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawthar
Membre VIP
Membre VIP


Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 51
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:02

Si seulement cela s'arretait à Tlemcen, mon frere a du partir jusqu'à Ouled mimoun pour avoir de l'essence! alors qu'on a des stations d'essence juste à côté et que c'est une richesse de notre pays, le pire c'est que les immigrés ont droit d'obtenir 40 litres quand ils viennent à la pompe à essence mais le malheur c'est que c'est "ouled lahram" ne les laisse pas et qu'ils n'hésiterait pas à te renter ddans si tu as le malheur de t'avancer; à ce sujet il y avait une jeune femme immigré qui était venu tous les jours pendant trois jour d'affilé afin d'avoir de l'essence et rien, on ne l'a pas laissé se servir et au bout du 3ème jour elle en a eu marre et elle est descendue de son véhicule et a crié haut et fort devant tout le monde , VIVE LA FRANCE VIVE LA FRANCE !!! Franchement c'est innadmissible d'en arriver là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:11

Ils n'ont pas la notion de patriotisme de leur pays nous qui vivons ici man habouch aâla bladna mais eux n'ont rien a foutre de leurs pays, déjà loukane sabo y jiw lihna bel rajel wala bel bent, ils ont dis on va tous partir et laisser le pays pr bouteflika kel bande de naze c'est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:11

Tu sais Kaw, j'ai même entendu l'histoire d'un immigré à qui l'on a dit " toi tu es en vacances, nous c'est notre gagne pain de tous les jours" d'ailleurs ça c'est presque fini en bagarre et c'était à maghnia!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawthar
Membre VIP
Membre VIP


Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 51
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:24

C'est malheureux d'en arriver là! je me vois mal aller là bas et me mettre en quête d'essence à chaque fois que tu en as besoin, c'est une mission plus qu'autre chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:36

Wai en plus tu ne peux pas bouger sans ca déjà que les transports, quoique on m'a dit qu'ils se st développé, sont pas tres nombreux alors si c'est pr être coincé chez soi a cause de cretins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawthar
Membre VIP
Membre VIP


Féminin
Nombre de messages : 2089
Age : 51
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 16:38

Allah yahdihoum, car je ne vois pas comment cette situation changerait vu que tout le mond est dans le coup, ceux qui ont du pouvoir comme ceux qui n'en ont pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medromi
Admin


Nombre de messages : 3523
Age : 43
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Mer 13 Sep - 17:16

Je suis d'accord mais ca fout les boules qd meme, c'est énervant!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles d'ALGERIE   Aujourd'hui à 12:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles d'ALGERIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles normes bagages départ des USA??
» alterarosa : 32 nouvelles roses
» " Lâchez prise ! " ( nouvelles clés )
» plein de nouvelles plantes
» Nouvelles de kimi et Maïs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ami(e)s de Medroma et sa région :: Les ami(e)s de Medroma et sa région-
Sauter vers: