Forum Cultures, Traditions et Echanges sur la région de Tlemcen
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A coeur ouvert,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquarelle
Maitre Posteur
Maitre Posteur


Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 52
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: A coeur ouvert,   Sam 15 Sep - 13:18

Comme elle aurait aimer partager tout simplement avec celle qu’elle chérissait sans avoir à se confondre en explications et pleures, être comprise au moins une fois sans fuir, sans se cacher… Celle qui l’a portée l’a nourrit et s’est occupé d’elle… Son devoir fut fait… Point d’amour transpirant de cette femme au visage d’ange… Elle était venue en une période où tout était si compliqué, si difficile pour devenir une autre femme !!!
La fin d’une vie ailleurs et le début d’une autre dans un pays totalement inconnu pour elle… Apprenant à vivre malgré elle parmi un peuple qui lui était presque hostile !!! Oui la venue au monde de ce bébé fut le début de tous pour ce couple rentré au pays…

- « Pourrais-je un jour t’avouer combien je t’aime ? Aurais-je le temps de te le dire, au moins encore une fois ? »
Depuis sa plus tendre enfance, elle ne rêve que d’une chose, se retrouver seule avec sa maman pour pouvoir se blottir dans ses bras et sentir son cœur battre tout contre elle. Sans être obligé de la partager avec ses frères et sœurs ! Cela aurait été l’antidote à tous ses maux et aurait mis fin à toutes ses incertitudes ; de cela elle en était sûre !

Enfant, elle observait sa maman, qui bâtissait autour d’elle un mur de silence, emplit de souffrance profonde que personne ne pouvait deviner. Une mère qui s’est donnée pour sa petite famille sans retenue. Pleurant ses deux enfants arrachés à elle injustement.
Petite fille rebelle, elle n’a jamais su se montrer sous son meilleur jour. Elle ne pouvait pas se faire comprendre et faisait tout de travers. Elle n’a pas su comment se rapprocher de sa mère.

- « Maman si tu savais ! J’avais deviné tes tourments… Mais j’avais peur de te le dire… J’avais découvert, à force de vouloir te comprendre, le secret que tu as su bien garder… A nous tes enfants tu as caché ce qui te faisait mal… Tu nous as épargnés et moi qui craignais de te faire mal… Que tu ne m’aimes plus… Alors j‘ai continuée à grandir à tes côtés comme une sauvage qui en voulait au monde entier… De te voir résignée à souffrir toute seule… »

Elle aurait aimé revenir en arrière et effacer ce passé mais il lui est impossible de remonter le temps !

- « Penses-tu à moi de temps en temps ? Moi je ne fais que ça depuis mon départ de la maison… Je ne peux, malheureusement, pas me permettre de venir te rendre visite comme je le souhaite… Lorsque ton image s’impose à moi je pleure de frustration… Comme j’aurai aimé être plus prêt de toi…
Tu vois aujourd’hui, encore, j’ai des scrupules à te poser des questions… A te parler de ce passé que tu connais si bien… Malheureusement, tu ignores ce que je ne pourrais jamais te dire… Moi aussi j’ai subis durant des années le poids d’un lourd secret… J’avais honte et j’ai eu besoin de toi… Mais pour t’épargner, j’ai fais comme toi… J’ai adoptée le silence… »

Avec le temps, elle a compris que tous les secrets n’étaient pas faciles à dévoiler. Il y a ceux qui font mal et ceux qui tuent, le sien pouvait accabler et anéantir sa maman.

- « Je suis maman à mon tour… Avec la vie que l’on m’a fait subir, rien ne me surprends tu sais ! Mes fils sont mes plus fidèles amis… Notre vie est un livre ouvert pour chacun d’entre nous… Et c’est dans l'amour et la confiance que nous avons bâti notre relation…
Je ne voudrai pas me dire, un jour, qu’il ne me reste plus que mes yeux pour te pleurer… Car je ne veux plus pleurer de chagrin, de regret… Mon plus grand bonheur serait que tu m’entendes encore te dire ; maman je t’aime … »

Elle l’aimait profondément sans pouvoir le lui dire, le lui démontrer, freiner par sa propre douleur, sa propre vie si farouchement gardée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: A coeur ouvert,   Lun 17 Sep - 0:25

merci Aquarelle c'est trés émouvant ce que tu as écrit! on regrette souvent les mots qu'on a pas dit à ceux qu'on aime mais je pense qu'ils le savent! du moins c'est ce que je pense car il y a pas que les mots ya des gestes qui ne trompent pas!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BZER
célèbre
célèbre


Masculin
Nombre de messages : 4125
Age : 43
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: A coeur ouvert,   Jeu 22 Nov - 21:37

- Pourquoi pleurez-vous Madame
Qui donc a pu malmener votre âme ?

- Ceux ne sont que des larmes
qui témoignent de mon drame.

- Mais parlez-moi, dites-moi
ce qui cause votre effroi.

- Je suis si triste, ça me fait si mal,
C'est pire que tout, je rends les armes.

- Racontez-moi, videz ce coeur
partagez avec moi votre malheur.

- C'est ma chair, c'est mon sang
et c'est lui l'origine de mes tourments.
Neuf mois je l'ai porté, la vie je lui ai donné,
et aujourd'hui il ne m'adresse pas l'ombre d'un respect !
Ses retards, ses absences, j'ai supporté
ses reproches, ses insultes, j'ai enduré.
Seule face à lui, je me suis acharné
à faire de lui ce qu'il ne deviendra jamais !
J'ai tout essayé de la douce parole à la giffle méritée,
mais rien n'y fait, il m'a laisser le coeur ensanglanté.
Mon fils, ma fierté, mon joyau,
est devenu ma peine, mon angoisse, l'auteur de tous mes maux.
Le voir se détruire, s'amoindrir, bousiller sa vie,
me brûle douloureusement pour la mère que je suis !
Mon fils, mon enfant, tant de nuits je t'ai bercé,
pourquoi aujourd'hui cette haine vient tout effacer ?
Je pleure l'absence de ton père, je pleure mon impuissance face à tout,
je pleure mon mal de ne pouvoir te retrouver, je pleure face à la vie qui s'acharne contre nous !
Mon fils, pour toi j'ai tout sacrifié,
pour t'élever, te combler et t'aimer.
T'aimer démesurement même si tu as fauté...
Parce qu'une mère ne peut se le pardonner
de voir son fils dévier du chemin qu'elle avait tracé.

Mon fils, je prie Dieu de te pardonner pour tout le mal que tu m'as fait,
car moi, même à terre sur le point de mourir, le pardon je te le donnerais.
Saches juste mon fils que j'ai souffert,
mais je reste à jamais ta mère,
une mère qui t'aime de tout son coeur,
même si tu as fait d'elle une femme meurtrie de douleur.



à toutes les mères qui souffrent, à toutes celles qui ont pleuré pour leurs progénitures, à toutes celles qui la nuit ne dorment pas à cause de leurs enfants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lagazettedeconstantine.com
Fatiha
célèbre
célèbre


Féminin
Nombre de messages : 8148
Age : 58
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: A coeur ouvert,   Jeu 22 Nov - 22:07

c'est magnifique Bzer Pour et trés émouvant Crying or Very sad merci d'avoir mis ce texte Humble

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BZER
célèbre
célèbre


Masculin
Nombre de messages : 4125
Age : 43
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: A coeur ouvert,   Ven 23 Nov - 19:32

Un homme arrive chez lui un soir fatigué
après une dure journée de travail,
pour trouver son petit garçon de 5 ans
assis sur les marches du perron.

"Papa, est-ce que je peux te poser une question?"

"Bien sûr!"

"Combien gagnes-tu de l'heure?"

"Mais ça ne te regarde pas fiston!"

"Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi!"

"Bon, si tu veux absolument savoir, 10€ de l'heure".

Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.
Il revient vers son père et lui demande :

"Papa, pourrais-tu me prêter 5 €?"

"Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir.
Pour m'emprunter de l'argent!
Va dans ta chambre et couche-toi.
J'ai eu une journée éprouvante,
je suis fatigué et j'ai pas le goût de me faire achaler
avec des niaiseries semblables".

Une heure plus tard,
le père qui avait eu le temps de décompresser un peu
se demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande de son fils.
Peut-être bien qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important.
Il décide donc d'aller dans la chambre du petit.

"- Dors-tu?"

"- Non, papa!"

"- Écoute, j'ai réfléchi et voici les 5 € que tu m'as demandé".

"- Oh merci papa!"

Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort 5 € .
Le père en voyant l'argent devient encore plus irrité.

"- Mais pourquoi tu voulais 5 €?
Tu en as 5 €! Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent?"

"- C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez.
Papa... est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps?
Demain soir, arrive à la maison plus tôt,
J'aimerais jouer avec toi ! "
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lagazettedeconstantine.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A coeur ouvert,   Aujourd'hui à 4:55

Revenir en haut Aller en bas
 
A coeur ouvert,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montres " à coeur ouvert " ..
» Mon chrono Zenith EP à coeur ouvert...(revue inside)
» Première montre de collectionneur
» Se jeter dans le grand bain ?
» FREDERIQUE CONSTANT Tourbillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ami(e)s de Medroma et sa région :: Les ami(e)s de Medroma et sa région-
Sauter vers: